[Rec]² ou le Kodak Zi8 avec un Netbook

Après ma présentation de la Kodak Zi8 la semaine dernière, j’ai souhaité aborder la caméra de poche dans un angle plus pratique. Du point de vue de la mobilité, l’engin de Kodak est parfait. On le glisse dans sa poche et il se fait vite oublier. Mais si on est souvent en mouvement, on arrive vite à avoir besoin d’un ordinateur : il faut pouvoir vider ses cartes mémoires, visionner les vidéos pour les trier… Voilà pourquoi j’en viens à parler de netbook.

Le netbook n’a pas vraiment de définition propre. C’est un mini-ordinateur, dont la diagonale d’écran va aujourd’hui de 7 à 12 pouces, au prix bas qui le classe dans la catégorie lowcost. Pas de processeur Intel dernière génération ni de carte graphique haut de gamme, non, le netbook a au départ pour principe de permettre de se connecter partout à Internet pour du surf lambda et pour vérifier ses mails.

Si le concept de départ a depuis évolué, la taille des écrans s’approchant de plus en plus d’un ordinateur portable traditionnel, il n’en reste pas moins qu’un netbook peut s’avérer être un compagnon de choix pour un photographe ou un vidéaste. Ils disposent tous d’un port pour cartes multimédias, d’un espace disque suffisant pour y copier ses créations, et de la possibilité de se connecter à Internet pour uploader ses créations, tout en étant suffisamment compact pour être emporté partout à travers le monde.

Si le Medion Akoya que j’utilise, clone du MSI Wind, ne possède que les qualités de base, les derniers netbook en date ont une autonomie de folie (jusqu’à plus de 10h sur une seule charge !), et certains permettent même d’afficher une vidéo en 1080p sans broncher, grâce au chipset ION de Nvidia. Le matériel parfait pour transférer les vidéos réalisées avec une caméra de poche telle que la Kodak Zi8 et les visionner pour effectuer un premier tri.

Par contre, limité par leurs processeurs Intel (N270, N280, Z520 ou les derniers Pinetrail), les netbooks ne sont actuellement en aucun cas une solution de montage vidéo crédible. Une solution d’appoint, peut-être, mais rien de plus. Si Adobe Premiere Pro 2 se lance sans soucis, tout montage un tant soit peu élaboré ralentira jusqu’à faire souffrir l’ordinateur. Et c’est sans compter la taille de l’écran, qui ne permet pas vraiment d’afficher dans de bonnes conditions l’interface souvent chargée d’un logiciel de montage.

Il n’en reste pas moins que le couple caméra de poche / netbook convient parfaitement à mes objectifs de mobilité. Parfait pour partir en voyages ! Et comme une vidéo en dit souvent bien plus long qu’un texte, en voici une petite réalisée pour l’occasion :

Je n’en ai pas parlé, mais la branchant au netbook via son câble USB fourni, on peut aussi recharger la Kodak Zi8. Plus de problème d’autonomie !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.