One Hour Photo ou des objectifs pour monture Sony E

En 2010, Sony sortait son premier modèle de caméra à optiques interchangeables pour le grand public, le Sony NEX-VG10. L’objectif avoué : concurrencer les DSLR de Canon en offrant aux vidéastes une alternative aux attraits certains. A l’aube de 2013, Sony annonçait la troisième mise à niveau de son modèle, le VG30, auquel s’ajoute un modèle aussi plus haut de gamme, le NEX-VG900. Derrière ces noms se cachent juste davantage de possibilités (la VG30 dispose par exemple d’un zoom motorisé à présent), avec toujours un très grand capteur.

J’arrive un peu trop tard pour vous conseiller dans vos achats de Noël. Mais si jamais vous avez reçu une VG10, VG20, VG30 ou même un des appareils photo de la marque (le NEX-5R par exemple, voire Sony a6000, a6300 ou a6500), vous serez peut-être intéressés par savoir quels objectifs adjoindre à votre nouvelle arme de poing.

Les Ailes Du Désir ou voler avec SAS

Depuis six ans maintenant, je prends régulièrement l’avion. Si ce n’est pas le mode de transport que je préfère, il faut avouer qu’il n’en reste pas moins incontournable pour certaines destinations. Cet été, pour aller au Danemark et en Suède, je l’ai préféré à un voyage par la route (principalement pour une raison de temps). C’était donc la première fois que je voyageais avec SAS, Scandinavian Airlines. Pourquoi est-ce que j’en parle ? Pour leur utilisation de la vidéo bien sûr.

Il est courant de parler de compagnies aériennes quand on parle de vidéo. Je l’ai fait par le passé pour illustrer comment une entreprise ne prenant pas ce média en compte pouvait le voir se retourner contre lui. Cette fois, il n’est pas question de communication institutionnelle mais tout de même d’un usage original destinée aux usagers de la compagnie.

Playtime ou le cinéma à la demande

Comment faire pour convaincre le public de revenir dans les salles de cinéma ? C’est toute la problématique du circuit actuel, distributeurs et exploitants inclus. Historiquement, la technique avait toujours été l’argument mis en avant. Par les énormes écrans, par le Technicolor, par le Dolby Surround, par l’imax ou par la 3D. Seulement, ça ne suffit plus. Le cinéma a un autre rival, un ennemi qui permet au public de voir ce qu’il veut, lorsqu’il en a envie.

Le nouveau cheval de bataille de l’industrie est donc de trouver comment contrer Internet. Après des mesures répressives en bonne partie appuyées par le lobby, le milieu cherche aujourd’hui à proposer au public ce qu’il demande : la possibilité de voir le film qu’il a envie, dans la salle qu’il souhaite. C’est ce qu’on appelle le cinéma à la demande.

Les 7 Samouraïs ou de nouvelles webséries

J’ai par le passé (il y a plus de deux ans !) dressé un constat assez désabusé de la création vidéo pour le web, notamment des webséries. J’ai depuis fait quelques découvertes, comme Le Visiteur du Futur ou En Audition avec Simon qui, si elles ne reprenaient pas mes idées au niveau de leur conception, misaient avec succès sur leur format taillé pour le web.

Depuis, il y a même eu Bref, qui prouve qu’on peut malheureusement faire un format web pour la télé. Pour se tenir à la page, j’ai décidé de faire un petit tour d’horizon des dernières choses qui ont attiré mon attention ces dernières semaines.

Le Procès ou le Bureau International Jeunesse

Il y a des choses qu’on pensait avoir mis derrière soi. Des choses qui soudain reprennent vie et viennent à nouveau vous chercher. En février 2011, je mettais fin à l’expérience Vivre Au Canada.tv pour de bon. Du moins, c’est ce que je pensais. Au fil du temps, alors que plus aucune vidéo n’était produite, j’ai vu le nombre de vues augmenter quotidiennement sur Youtube, l’audience s’élargir sur les réseaux sociaux, jusqu’à recevoir des demandes pour la mise en ligne de nouveaux contenus. L’idée de relancer Vivre Au Canada.tv le temps d’un été avait donc peu à peu germé…

Funny Games ou le nouveau Vimeo

Pourquoi publier une vidéo sur Vimeo ? La question s’est récemment posée dans une conversation, et ma réponse s’est basée sur l’identité que s’est construit le site lui-même. Quand on parle de vidéo sur le web, on pense tout de suite à Youtube. Tout peut y être publié, tout y est regardé, par tout le monde. Si vous cherchez par contre une plateforme de qualité, au contenu haut de gamme et à la communauté aux goûts élaborés, Vimeo est tout désigné. Aujourd’hui, le service est sur le point de tourner une des pages de son histoire, avec un design plus minimaliste, des fonctions plus accessibles, une refonte complète de la structure de la page… Autant de changements qui vont permettre à vos vidéos de crever l’écran.

Peur sur la ville ou Liège 13/12/11

Difficile de commencer sur ce sujet sans une pensée aux familles des victimes de ce drame qui a eu lieu à Liège le 13 décembre 2011. Pour résumer les faits, du moins ce que l’on en sait à l’heure où j’écris ces lignes, Nordine Amrani était sur le chemin du Palais de Justice de Liège pour être entendu lorsqu’il a lancé plusieurs grenades Place St Lambert. Il a ensuite tiré plusieurs coups d’une arme lourde, avant de se donner la mort.

J’étais moi-même à Liège à ce moment-là, à une cinquantaine de mètres lorsque c’est arrivé. Les vigiles du magasin le plus proche (la Fnac en l’occurrence) ont immédiatement invité le plus de gens possible à s’abriter à l’intérieur, avant de fermer le magasin. Ils ont rouvert le magasin cinq minutes plus tard, ne sachant que faire, avant de le refermer sous ordre de la police. Entre temps, j’en suis sorti et j’ai continué mon chemin, pour retourner à mon bureau.

De là, j’ai pu prendre quelques images de la police évacuant les gens des rues les plus proches, ceci par précaution. Ces images, je les ai immédiatement publiées sur Youtube, et elles ont depuis été reprises par tous les médias Belges, et par d’autres Français, Anglais, Russes, Américains…

Braveheart ou créer un videosite sur VidMeUp

Dans la rubrique “J’ai testé pour vous”, je me suis intéressé à un portail original nommé VidMeUp. Qu’est-ce qui se cache derrière ce nom mystérieux ? VidMeUp est un service qui se targue de vous permettre de créer votre propre site de vidéos, gratuitement. Un site de vidéos ? Plus qu’une chaîne Youtube ou Vimeo, un espace totalement personnalisable pour héberger vos pages et vos vidéos.

Avec un tel avant-propos, il est facile d’imaginer les usages possibles de ce genre de service. Vous lancez une WebTV ou une WebSérie ? Plus besoins de créer votre site Internet à partir de rien, vous pouvez partir du modèle VidMeUp et disposer rapidement d’une plateforme opérationnelle. Vous vous êtes longtemps arraché les cheveux pour trouver un thème WordPress pour votre blog traitant de vidéo ? VidMeUp allie hébergement de vidéos et construction de pages. La solution idéale ?

Il Divo ou Streamago

Tiscali, ancien opérateur Français, d’origine Italienne, qui avait dans mes souvenirs était absorbé par le groupe Alice, fait à nouveau parler de lui ces derniers jours avec son nouveau service : Streamago. Streamago.tv est un service de diffusion de vidéo en direct. Existant depuis déjà quelques temps, il n’a de nouveau que la publicité qui est faite autour de lui pour essayer de le promouvoir en France. Comment s’effectue cette promotion ? Par des billets sponsorisés sur des blogs francophones.

Une simple recherche dans Google donne une première page remplie d’articles sponsorisés, je ne suis pas allé plus loin. Il suffit d’en lire un ou deux pour se rendre compte qu’ils contiennent les mêmes informations, que la plupart ont quand même été tester le service et qu’il y en a même qui essayent de pousser un peu plus la réflexion. L’idée ici n’est pas de critiquer le principe de billet sponsorisé mais plutôt de comprendre pourquoi ce marketing ne rime à rien.

Signes ou un nouveau projet de WebTV

Beaucoup de gens vous diront, moi y compris, que lorsqu’on développe une idée pour Internet, il ne faut pas viser le plus large public possible. La bonne tactique, quand vous n’avez pas les moyens de vos ambitions gargantuesques, c’est de vous adresser à un public précis. C’est ce qu’on appelle une niche. Alors que pour mon précédent projet de webvidéo, le public était évident et bien défini, ce à quoi je m’attèle maintenant pose de nouvelles questions. Comment proposer de la vidéo sur Internet à un public qui n’est pas connecté ?

Le Pays de Geminiacum est une ASBL qui a pour but d’améliorer l’identité culturelle, l’économie et la qualité de vie dans les communes de Pont-à-Celles et des Bons Villers. Nous sommes en Belgique, en pleine province du Hainaut et ce qu’on appelle le pays de Geminiacum est en fait une entité regroupant plusieurs villages. Le projet sur lequel je travaille vise à illustrer, en vidéo, les activités culturelles, économiques et citoyennes qui y ont lieu.