Posted on 01-11-2010
Filed Under (Nouvelles technologies, Video) by R. Hespel

J’ai découvert ce week-end une nouvelle caméra semi-professionnelle de Sony : la handycam NEX-VG10. Un modèle qui se classe dans la catégorie grand public, s’adressant aux amateurs éclairés et à ceux qui aspirent à la vidéo professionnelle à peu de frais. Ces derniers temps, sur ce segment, on ne parlait plus que des reflex, ou DSLR. Cette nouvelle caméra change la donne en prenant les avantages de ces appareils en délaissant leurs inconvénients.

Je n’ai jamais été un fervent admirateur de l’utilisation des DSLR pour la vidéo, et j’ai déjà exprimé mon désamour à plusieurs reprises. La NEX-VG10 serait-elle la solution que j’attendais tant ?

Sony NEX VG10

Sony NEX VG10

Un héritage direct

Qu’apporte cette nouvelle solution de Sony ? Deux choses que les utilisateurs de reflex mettaient en avant jusque-là : des objectifs interchangeables et un capteur de meilleure qualité. C’est exactement ce qu’apporte la VG10. Hérité de la nouvelle collection de réflex de Sony, le capteur Exmor HD de 14 megapixels permet notamment un meilleur travail sur la profondeur de champ. Côté objectifs, via un adaptateur, ce sont une trentaine de modèles (dont ceux disponibles dans la gamme DSLR de Sony) qui peuvent s’adapter à la structure de la caméra.

Corriger les erreurs du passé

Ces deux forces pourraient déjà pousser le vidéaste utilisateur de réflex à passer à la caméra de Sony, qui possède de par sa forme une meilleure prise en main et une meilleure stabilité. Mais d’autres ajouts sont aussi au programme. Contrairement aux DSLR, il n’y a pas de limite d’enregistrement en temps sur la NEX-VG10. L’enregistrement se fait par ailleurs toujours sur carte mémoire, que ce soit sur Memory Stick, cartes SDHC ou SDXC.

Sony met beaucoup en avant son micro à 4 capsules qui devrait permettre à la caméra de mieux capter une source sonore en supprimant les bruits de fonds. Je reste assez réservé quant à l’efficacité du système, mais l’initiative est un vrai plus par rapport aux réflex. La caméra propose de toute façon en standard une prise micro externe ainsi qu’une prise casque pour contrôler le bon enregistrement du son.

Sony NEX VG10

Sony NEX VG10

Une solution idéale ?

Proposée à un peu moins de 2000 euros en Europe (et $2000 en Amérique du Nord), Sony propose une relève vraiment intéressante. Elle n’est pas exempte de défauts cependant. Par exemple, on pourra lui reprocher l’absence de zoom électrique et le manque de sortie vidéo ou firewire.

Le format d’enregistrement est aussi hérité des DSLR et la Sony NEX-VG10 a beau se vanter d’enregistrer en full HD, elle le fait en AVCHD. Pour le montage, il faudra donc convertir les vidéos encodées en H264 avant de pouvoir travailler avec. J’aurais personnellement opté pour du XDcam mais il aurait de toute façon aussi fallu passer par le même processus de conversion.

Alors oui, la caméra de Sony fait envie.

Pour en savoir plus, le test de MagazineVidéo.com

(1) Comment    Read More   

Comments

[…] Sony sortait son premier modèle de caméra à optiques interchangeables pour le grand public, le Sony NEX-VG10. L’objectif avoué : concurrencer les DSLR de Canon en offrant aux vidéastes une alternative […]


Post a Comment
Name:
Email:
Website:
Comments: