L’Histoire Sans Fin ou la websérie Le Centre

Récemment, la cellule webcréation de la RTBF clôturait son deuxième appel à webséries en proposant au public de voter pour le meilleur des 4 pilotes sélectionnés. C’est finalement le pilote de “Burkland” qui a remporté le plus de suffrage, permettant ainsi à son équipe d’obtenir un financement de 100 000 euros pour la production du reste de la saison. Ce n’est pourtant pas de “Burkland” dont je veux vous parler aujourd’hui, ni de “Presque Normal”, websérie de Dan Gagnon dont on a aussi beaucoup parlé dernièrement. Non, je préfère me pencher sur le cas d’une autre websérie, intitulée “Le Centre”.

Last Action Hero ou les héros désacralisés

La publicité fait depuis longtemps partie intégrante de l’industrie cinématographique. Elle est devenue un pan inévitable des plans de financement des grands films hollywoodiens, jusqu’à nous faire croire qu’un célèbre espion à la dénomination chiffrée préférerait utiliser un Sony Vaio plutôt qu’un MacBook. Malin.

Vous vous souvenez de cette scène de Truman Show dans laquelle la femme de Truman lui propose un chocolat chaud en lui en en faisant l’éloge de façon parfaitement naturelle ? On en n’est pas encore là, heureusement. Mais il est curieux de constater qu’après les produits venant s’intégrer parfaitement dans nos films du dimanche soir, ce sont maintenant les personnages de fiction qui déboulent dans les espaces publicitaires pour nous vendre des gadgets.

Les 7 Samouraïs ou de nouvelles webséries

J’ai par le passé (il y a plus de deux ans !) dressé un constat assez désabusé de la création vidéo pour le web, notamment des webséries. J’ai depuis fait quelques découvertes, comme Le Visiteur du Futur ou En Audition avec Simon qui, si elles ne reprenaient pas mes idées au niveau de leur conception, misaient avec succès sur leur format taillé pour le web.

Depuis, il y a même eu Bref, qui prouve qu’on peut malheureusement faire un format web pour la télé. Pour se tenir à la page, j’ai décidé de faire un petit tour d’horizon des dernières choses qui ont attiré mon attention ces dernières semaines.

Braveheart ou créer un videosite sur VidMeUp

Dans la rubrique “J’ai testé pour vous”, je me suis intéressé à un portail original nommé VidMeUp. Qu’est-ce qui se cache derrière ce nom mystérieux ? VidMeUp est un service qui se targue de vous permettre de créer votre propre site de vidéos, gratuitement. Un site de vidéos ? Plus qu’une chaîne Youtube ou Vimeo, un espace totalement personnalisable pour héberger vos pages et vos vidéos.

Avec un tel avant-propos, il est facile d’imaginer les usages possibles de ce genre de service. Vous lancez une WebTV ou une WebSérie ? Plus besoins de créer votre site Internet à partir de rien, vous pouvez partir du modèle VidMeUp et disposer rapidement d’une plateforme opérationnelle. Vous vous êtes longtemps arraché les cheveux pour trouver un thème WordPress pour votre blog traitant de vidéo ? VidMeUp allie hébergement de vidéos et construction de pages. La solution idéale ?

Land of the dead ou un constat sur les Webséries

Suite à la parution récente d’un article de 93 studios sur les  9 choses  que les producteurs de Webséries devraient savoir, j’ai un peu réfléchi à ce sujet. C’est un genre de Webvidéo auquel je n’ai jamais vraiment accroché, en tout cas sur la durée. L’impression d’avoir affaire à un sous-genre, à une sous-télévision ? Peut-être.

Dans ce domaine, j’ai au moins une certitude : on ne fait pas de la vidéo pour le web comme on en fait pour la TV ou le cinéma. C’est encore plus vrai pour les séries. La TV a peut-être troublé la donne en mettant des vidéos sur internet pour compléter l’univers d’une série de façon réussie (Lost) ou pas (je pense à Heroes et Battlestar Galactica). Une vidéo dont on se sert pour enrichir un univers et qu’on met sur Internet ne devient pas forcément une Webvidéo. Son essence est ailleurs.