Matrix ou mes trois conseils à RézoPointZéro

The Matrix était un excellent film. Mais une piètre trilogie. Une bonne idée au départ, mais bien mal exploitée. Le tout devenait indigeste, et manquait le coche.

RézoPointZéro souffre pour l’instant du même syndrome. Une bonne idée, mais dont la mise en application me laisse perplexe. Pour vous en faire une idée, la première chose est de visiter le site Internet :  http://rezopointzero.com.

RézoPointZéro, qu’est-ce que c’est ? Un site web qui effectue une veille stratégique quotidienne à partir des 400 sources d’information les plus importantes en matière d’innovation web. Rezopointzero est donc d’abord une plateforme d’information supportée par une vingtaine de gens d’affaires influents du Web du Québec et de l’Europe (France, Suisse et Belgique). Du lundi au vendredi, 3 dossiers seront couverts par leurs spécialistes sur l’ensemble des problématiques d’affaires reliées à l’usage du Web et des technologies. Que ce soit le Marketing, les ressources humaines, le commerce en ligne, le crowdsourcing ou les médias indépendants, tout y passe. Son réseau de plus d’une vingtaine d’experts est censé combler un besoin urgent pour l’ensemble des gestionnaires francophones qui font face à un monde des affaires en profonde mutation. En bref, il s’agit d’apprendre aux entreprises à gérer le web et à faire face aux dernières avancées de l’Internet. Nouvelles technologies, réseaux sociaux, tout devrait y passer. 

Après une visite sur le site, j’ai été étonné du nombre de problèmes qu’il leur reste à résoudre, selon moi, pour atteindre leur objectif. Je vais donc, en trois points, dire comment ils pourraient améliorer le service (au passage, ce serait aussi faisable pour Matrix). Pourquoi ? Parce que si un néophyte comme moi en stratégies web est choqué et perplexe par ce qu’il trouve sur RézoPointZéro, c’est qu’il y a un souci. Ensuite, parce que ça me permet aussi de parler de web vidéo.

En trois points :

la construction du site : bâti sur le modèle du blog, le site actuel utilise  WordPress. Pourquoi pas. WordPress est un CMS puissant que beaucoup de monde utilise. Si on est doué, on peut virtuellement en faire tout et n’importe quoi. Pour une équipe constituée de blogeurs d’affaires, la forme est logique. Mais pas du tout originale. Le thème, le choix des couleurs, l’agencement… tout est banal, rien n’est innovant (et c’est pourtant déjà mieux qu’au tout début). Repenser sérieusement la construction du site Internet est mon premier conseil.

le contenu : Pour le moment, l’ensemble des textes est accessible dans son intégralité. Ça permet à tous ceux qui sont intéressés par le service de pouvoir en bénéficier pendant quelques temps avant de s’y abonner et être à même de voir la qualité du service. Ce que je remarque, c’est que pour parler de l’innovation web, on ne propose que du texte ? Dixit le descriptif du site, « deux des textes quotidiens proposés seront plus courts mais gratuits, tandis que le texte principal, plus long et plus fouillé, sera disponible aux abonnés seulement. » C’est très bien. Et des podcasts audio ? Des entretiens vidéo ? Peut-être des surprises sont-elles prévues. Si ce n’est pas le cas, c’est mon deuxième conseil.

la vidéo : je reviens sur mon point précédent, dans lequel j’ai fait abstraction de la vidéo de présentation de RézoPointZéro. Il n’y a donc pas que du texte sur le site web ! La vidéo est réalisée par un professionnel de la communication par ce support sur Internet,  Christian Aubry. Tout devrait donc être parfait. Pourtant, ça ne l’est pas. Pourquoi ? Manque de moyen, de temps ? La mise en scène est classique : une personne parle face caméra, avec le site de RézoPointZéro en incrustation derrière elle. Mais la lumière sur cette personne est mauvaise (le fond est blanc derrière, aussi…) et le découpage un peu grossier. Soit, cette partie passe encore. Lorsque le deuxième intervenant,  Sylvain Grand’Maison apparaît, c’est pire. Il utilise un micro main (pourquoi avoir changé ?), l’écran vert d’incrustation se reflète dans ce micro et l’intervenant regarde en plus à côté de la caméra ! Produire une vidéo pour présenter le service était louable, mais avec tous ces défauts, dessert-elle vraiment le site web ?

Je reste conscient que le site vient à peine d’être lancé, que nous sommes encore dans la période d’accès gratuit et que les contenus et les fonctionnalités les plus intéressantes restent à venir. Mais en l’état, ça ne me donne pas envie de prendre un abonnement, puisque je ne vois pas concrètement ce que ça va m’apporter. Ne faudrait-il pas rapidement corriger le tir ? Je ne m’en fais cependant pas : les nombreux experts que regroupent le site ont un réseau solide, qui devrait leur permettre de s’en sortir sans mal.

Si on excepte le cas de RézoPointZéro, peut-on vraiment envisager aujourd’hui de proposer un service web en proposant un site peu en phase avec les buts qu’il souhaite atteindre ? L’avenir nous le dira.

En bonus, le  Twitter associé, qui se limite malheureusement pour l’instant à des annonces et à des RT…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.