Les trains d’antan de la Baie de Somme

Sur la côte Picarde, la Baie de Somme est à mes yeux enveloppée d’une aura de mystère. Pour une raison que j’ignore, j’aurais toujours beaucoup de mal à situer ce coin de région et à résumer ses caractéristiques. Tout juste suis-je capable de dire que ses paysages m’évoquent la Camargue ou que c’est un lieu idéal pour les amoureux de nature et de randonnées.

Pourtant, ce n’est pas faute d’y avoir effectué plusieurs séjours. Bien que de plus en plus fréquentée, la Baie n’est pas devenu un piège à touriste et son côté préservé, tant au niveau faune que flore, ne manque pas d’attraits. Barry, mon compagnon de voyage favori, n’y était jamais allé et c’était l’occasion de lui faire découvrir les lieux, tout en lui faisant miroiter la possibilité de voir des phoques. Mais c’est finalement une autre attraction de la région qui l’a convaincu : les trains d’antan de la Baie de Somme.

vapeur-30

Au départ de Cayeux-sur-Mer et en direction de Le Crotoy, en passant par Noyelles-sur-Mer et Saint-Valéry-sur-Somme, les trains de la société de Chemin de Fer de la Baie de Somme sont opérés par une association de passionnés depuis bientôt cinquante ans. Entre février et décembre, ce ne sont pas n’importe quels trains qui font ces trajets mais bien de véritables antiquités, rénovées de belle manière dans un but touristique.

Le petit train de la baie de Somme à Saint Valery

Direction la gare de Cayeux, par un matin comme les autres. Petite précaution d’usage, Barry et moi avions acheté nos billets de train à l’avance via le site Internet – l’idée étant de ne pas arriver pour se retrouver devant un train déjà complet (ça fait partie des erreurs que j’ai déjà commis en voyage). Je croyais avoir ainsi couvert mes arrières mais que nenni ! Arrivé pourtant avec vingt minutes d’avance sur l’horaire de départ, je dois affronter une file de voitures qui attendent devant le parking déjà complet de la gare. Il faut essayer de trouver une place ailleurs dans le village (Bonus : le stationnement en ville est payant…).

Une file se créé à l’entrée de la petite gare (très bien reconstituée) du chemin de fer, laissant dans l’inconnue ceux qui disposent déjà de billets et ceux n’en disposant pas (indice : tout le monde doit faire la queue), et le jour où j’étais dans le train, il y avait tellement de monde que certains n’avaient pas de place assise. Impossible de vraiment se mouvoir dans le wagon (je dis ça en pensant à ceux qui voyage avec des enfants). Bref, de quoi faire changer d’air à ceux et celles qui empruntent les transports en commun en heure de pointe…

train-vapeur-saint-valery-sur-somme-1024x616

Malgré ces péripéties et un train bondé, Barry et moi réussissons à nous asseoir. Nous avons droit au spectacle complet : bancs d’époque en bois, sifflet du train et de longues volutes de fumées lorsque celui-ci se met en branle. Si notre train possède une authentique locomotive à vapeur, on peut aussi tomber sur des trains d’autres générations et donc utilisant d’autres combustibles (à diesel, électrique… il y a en tout plus d’une douzaines de locomotives historiques datant de 1889 à 1966). Le confort varie et le décors aussi : wagons en bois ou métalliques selon le train, banquettes en bois ou en tissu…

Si le trajet complet de Le Crotoy à Saint-Valéry dure une heure, le nôtre (Cayeux – Saint Valéry) ne fait que 30 minutes. Une durée déjà bien suffisante pour admirer le paysage : on observe la baie sous toutes ses coutures, avec ses champs, ses moutons de pré-salé, ses hensons, ses cigognes et même, paraît-il puisque nous n’en avons malheureusement pas vu, parfois ses phoques, dans le port de Saint-Valery-sur-Somme. Attention, je précise que le trajet ne fait pas à proprement parlé apercevoir la mer. Pour ça, mieux vaut emprunter le bateau (mais j’y reviendrais).

Le Petit Train de la Baie de Somme

En cours de route, on fait bien sûr signe aux automobilistes qui attendent patiemment aux passages à niveau mais pas que. On croise aussi le train qui fait le chemin dans le sens inverse et on échange alors de grands gestes avec ses voyageurs, les conducteurs des deux locomotives actionnant même leur sifflet respectif pour se répondre joyeusement.

C’est malheureusement tout pour ce qui est de l’activité à bord. Tout comme le train des 3 vallées en région wallonne, il n’y a pas de commentaire à bord, ce qui m’avait tant plu à bord du train touristique du Cotentin. Livré à soi-même, il n’y a plus donc qu’à observer le paysage et à profiter du cadre du train parfaitement restauré.

1389642484

Arrivé à la gare de Saint-Valéry, le train se vide et chacun poursuit sa route… sauf ceux qui veulent encore immortaliser leur voyage. C’est le moment de prendre quelques photos, notamment devant la locomotive, qui ne reste pas immobile ! Que ce soit à Le Crotoy ou à Saint-Valéry, la gare a la particularité d’abriter une plaque tournante qui permet au train de faire demi-tour. Assez fascinant à regarder.

Chemin de Fer de la Baie de Somme  -  St-Valéry sur Somme

La ville de Saint-Valéry en elle-même vaut vraiment d’y passer au moins quelques heures. D’abord, il y a sa ville basse et le port, dont Guillaume Le Conquérant serait parti à l’assaut de l’Angleterre. Situé à l’embouchure de la Somme, Saint-Valéry propose très vite un chemin qui longe le cours d’eau dans le calme, une promenade tout ce qu’il y a d’agréable. Une fois au bout de la promenade, des escaliers permettent de remonter vers la ville haute, qui a conservé quelques attributs médiévaux. A voir pour ses remparts, ses deux portes et l’église Saint-Martin. Parmi ces vieilles pierres se trouveraient des traces du passage de Jeanne d’Arc dans la cité… On redescend finalement via quelques rues pavés vers le centre, où on trouvent évidemment de nombreux commerces et restaurants.

Le Treport and Dieppe Sep 2010

Après avoir mangé en ville, il est déjà temps de repartir. Par rapport aux déboires rencontrés à l’aller, il faut noter que le retour a été bien plus facile. Les autres voyageurs étaient-ils retournés plus tôt ? Prenaient-ils le train suivant, ou ont-ils préférés retourner à pied en traversant la baie à marée basse (à l’aide d’un guide, ne tentez pas ça tout seuls si vous avez un doute) ? Allez savoir. Le fait est que le train était bien moins bondé et donc le trajet beaucoup plus agréable.

A bien y réfléchir, peut-être avaient-ils simplement combiné leur voyage en train avec un retour par bateau, la traversée de la Baie au départ de Saint-Valery-sur-Somme ou de Le Crotoy étant possible. Il existe même un billet combinant le train et la balade en bateau avec la formule “Rails en vague”. Un bon moyen de varier les plaisirs et d’en voir un maximum.

Informations pratiques

Chemin de Fer de la Baie de Somme
Gare de Saint-Valery
80230 Saint-Valery-sur-Somme
Tél. : 03 22 26 96 96
www.cfbs.eu

Je ne vais pas vous refaire la grille tarifaire mais sachez que pour un aller-retour adulte entre Saint-Valéry et Le Crotoy, il vous en coutera 14 euros (10,50 euros pour les moins de 18 ans et gratuit pour les enfants de moins de 4 ans). Les tarifs diminuent si votre trajet est plus court.

Cet article fait partie d’une série sur ces trains qui, plutôt que de vous faire voyager d’un point à un autre, vous font traverser le temps, jusqu’à embarquer dans une autre époque. En voiture !

Laisser un commentaire