Le train de Noël des 3 Vallées

En Belgique, dans les Fagnes, un train sorti d’une autre époque revêt des habits de Noël une fois l’hiver venu. C’est à Mariembourg qu’on trouve le siège du Chemin de fer à vapeur des Trois Vallées (CFV3V), un train touristique qui sillonne les vallées du Viroin, de l’Eau Blanche et de l’Hermeton. Un train touristique ? Il s’agit d’une ancienne voie de chemin de fer, aujourd’hui inusitée, récupérée par une association de passionnés bien décidés à maintenir en vie des locomotives d’un autre âge.

2015-12-20-13-45-44

Si l’association dispose aussi d’un autorail (locomotive diesel), son fleuron reste bien sûr la locomotive à vapeur, celle qui siffle avant de se mettre en branle pour laisser échapper ses longues traînées de fumée. Ce train circule à des dates bien précises, et surtout lors d’occasions bien spéciales, comme la Saint Valentin, Halloween, ou Noël. C’est bien sûr en cette dernière occasion que j’ai découvert le chemin de fer des Trois Vallées. Vous cherchez le train du Père Noël ? Alors prenez la direction de Mariembourg.

Chaque année, le grand monsieur au bonnet rouge et à la barbe blanche troque son traineau contre le train à vapeur le temps d’un week-end, l’habille de ses couleurs et le fait manœuvrer par ses lutins. La destination ? La gare de Treignes, à quarante minutes de là.

Mariembourg

En pratique, la gare de Mariembourg est en elle-même facile à trouver. Bien indiquée, elle dispose d’un grand parking dans lequel il n’est pas spécialement compliqué de trouver une place. Attention par contre, c’est une autre histoire lorsqu’au retour, il s’agit d’en ressortir alors que tout le monde cherche également à partir et que la nuit commence à tomber. Soit, le parking est là et gratuit, on ne peut pas demander grand chose de plus.

Sur place, il y a beaucoup de monde. Le train du Père Noël ne circule que deux jours par an et nombreuses sont les familles (et les enfants, forcément) qui veulent être du voyage. Comme toujours, si vous ne souhaitez pas vous retrouver le bec dans l’eau, je vous conseille de réserver. Car le train se remplit bien vite (dans mon souvenir, personne n’a terminé debout, bien heureusement). Vous trouvez qu’il fait froid dehors ? Pas de problème, le train est chauffé.

TKt 48-87

Une fois tout le monde à bord, c’est l’heure du grand départ. Pour les passionnés de train, mais aussi pour les plus jeunes, c’est le moment tant attendu : assis sur les banquettes d’époque, on apprécie à leur juste valeur les cahots des premiers tours de roue de la voiture. L’odeur de la fumée de la locomotive emplit l’air et le paysage commence à défiler. Si le trajet dure quarante minutes, c’est parce que le train fait plusieurs courtes haltes, sans doute inhérentes à la ligne et pendant lesquelles il n’est pas possible de descendre.

Le trajet est aussi agrémenté de petites animations, avec un Père Noël en costume traditionnel qui passe de voiture en voiture, bien sûr accompagné par ses lutins, pour distribuer aux enfants sages quelques friandises. N’étant plus un enfant, ni plus très sage, j’aurais apprécié d’autres manières d’occuper le voyage (pourquoi pas un commentaire comme celui du train touristique du Cotentin ?) mais ce n’était pas prévu au programme. Par contre, il faut noter la présence d’une « voiture bar », qui propose à la vente des soupes, chocolats ou vins chauds.

img_8922

Le train arrive finalement à Treignes et tout le monde descend. Malheureusement, il n’y a pas grand chose à faire dans le village (ce qu’on peut difficilement reprocher au chemin de fer à vapeur des trois vallées). La gare est depuis longtemps fermée (elle est même à vendre) et la seule activité consiste à aller jusqu’au musée du train, situé à cent mètres de là, et à attendre dans la cafétéria ou de visiter le-dit musée.

La cafétéria est bondée durant tout le temps d’arrêt du train (si vous voulez acheter quelque chose, je vous conseille d’arriver en premier). L’année passée, il me semble que la visite du musée n’était pas comprise dans le prix du billet de train, ou alors j’ai mal compris. Heureusement, l’erreur est cette année réparée et les amoureux du train pourront profiter pleinement de leur voyage.

img_8924

Attention, de ce que j’en ai vu, il n’y a là rien de comparable à Trainworld et à sa muséographie. Il faut remettre en perspective les moyens dont dispose chaque lieu. Le musée de Treignes n’en comporte pas moins de très belles pièces. Pendant ce temps, la locomotive en profite pour faire ses manœuvres et se repositionner à l’autre bout du train, pour le trajet du retour. Les plus chanceux pourront aussi essayer d’attraper le Père Noël pour prendre quelques clichés en sa compagnie.

img_8923

Le trajet du retour s’effectue de manière similaire à l’aller, pour ramener tout son petit monde à Mariembourg. Un dernier coup de sifflet, un dernier coup de frein, et il est déjà temps de débarquer. Les lutins du Père Noël nous souhaitent de Joyeuses Fêtes tandis que lui, le grand bonhomme rouge, est déjà reparti préparer ses derniers cadeaux pour être fin prêt la fameuse nuit du 24 décembre.

Cette année, le train du Père Noël circulera les samedi 17 & dimanche 18 décembre 2016.

En pratique

Renseignements et réservation :
Chemin de Fer à Vapeur des Trois Vallées
49 chaussée de Givet, 5660 Mariembourg
Tel: 060/31.24.40 – Email: secretariat@cfv3v.eu
www.cfv3v.eu

Tarifs : Voyage aller/retour + Musée : 15 €/adulte & 10 €/enfant (gratuit en dessous de 6 ans)

Les trains touristiques circulent les 3 jours du week-end de Pâques, tous les week-ends et jours fériés de début avril au 1er novembre, tous les jours du premier week-end du mois de juillet jusque fin août.

Conseil gourmand : si vous cherchez une adresse où manger avant ou après votre périple en train, je vous conseille la Brasserie des Fagnes. Ambiance conviviale, nourriture maison et bière artisanale, très sympathique. Réservation obligatoire.

Cet article fait partie d’une série sur ces trains qui, plutôt que de vous faire voyager d’un point à un autre, vous font traverser le temps, jusqu’à embarquer dans une autre époque. En voiture !

2 Replies to “Le train de Noël des 3 Vallées”

  1. j’adore l’initiative! On se croirait dans le Train d’Harry Potter ou bien le Pôle Express 🙂

    1. Mon rêve, ce serait un peu de trouver un train qui propose de se déguiser en sorcier, avec le chariot à friandise du Poudlard Express 🙂

Laisser un commentaire